« EFFETS DE LA GESTION DES CREANCES SUR LA TRESORERIE DE LA SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE-KINDU/MANIEMA DE 2013 A 2020 »

  • Georges MORISHO Assistant et chercheur à l’Université de Kindu, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion
  • MUYOLOLO NDARILOKO Crispin Assistant et chercheur à l’Université de Kindu, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion
  • WATANGA LUKANGE Ernest Assistant et chercheur à l’Université de Kindu, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion
  • FARAY MAKONGA Fabrice Assistant et chercheur à l’Université de Kindu, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion
  • FATAKI DONATIEN Alexandre et OKANDJU MASANGU Chef de Travaux à l’Université de Kindu, Faculté de Sciences Sociales Politiques et Administratives

Abstract

Dans ce papier, nous sommes parti du constat selon lequel la pérennité de l’entreprise est fortement dépendante de la gestion optimale de ses différentes ressources à savoir: humaines, financières et matérielles; mais la gestion des ressources financières occupent une place centrale dans la gestion des autres ressources.  Cette dernière s’effectue sur le long terme (investissements) ainsi que sur le  court terme (trésorerie). Et pour pouvoir  équilibrer  la  situation  financière de l’entreprise , il  faut  gérer  de  manière  optimale  la trésorerie. Celle-ci nécessite une gestion saine, règlementée et normale afin de ne pas mettre en difficulté l’entreprise et de causer sa faillite.

La gestion des créances demeure le principal pilier sur lequel s’appuie la trésorerie pour le cas  de la SNEL-Kindu. Une analyse corrélative de ces deux variables a demeuré nécessaire.

Après analyse et traitement des données, nous sommes aboutis aux résultats ci-dessous : Concernant les recettes de la SNEL/Kindu, celles-ci  ont connu une évolution à dents de scie durant toute la période sous-examen, respectivement les recettes issues des  entreprises commerciales et celles des domestiques.

 Par ailleurs, le taux de recouvrement est de 47%. Donc, les 53% restent encore non recouvrés. Pour ce qui est des effets de la gestion des créances sur la trésorerie de la SNEL-Kindu, il a été ressorti du traitement des données dans le logiciel Eviews que les variations annuelles de la trésorerie sont expliquées à 58% par les créances des abonnés de cette entité économique.

Ensuite, il existe une relation positive et significative entre la trésorerie et les créances de la SNEL/Kindu sur ses abonnés étant donné que la probabilité associée au test de student reste inférieure au seuil de significativité de 5%. Ainsi, tout accroissement d’une unité monétaire de créance entraine une hausse de la rentabilité de 0,058 USD.

Enfin, au vue de la probabilité associée au test de Fisher qui, a demeuré inférieure au seuil de rejeter à tort de 5%.

Downloads

Download data is not yet available.

References

AHMED SILEM et ALBERTINI, J.M., Lexique d’économie, 10èmeédition, Dalloz, Paris, 2008.
BALLADA S., J-C. Collo, Outils et mécanismes de gestion financière, Edition Maxima, Paris ,1993.
BELLIER DELIENNE.A, KATH. S « La gestion de trésorerie », Edition 2, Economica, Paris, 2005.
BENOIT O., Nathalie PETRIGNET, Denis REDON, Délai de paiement entre entreprises, Editions Francis Lefebvre, 2009, coll. Dossiers pratiques.
COLASSE, B., Analyse financière de l’entreprise, édition de la découverte, Paris, 1994.
GAUGAIN M., Gestion de la trésorerie, Edition ECONOMICA, 2007.
GAUGAIN M., R-S .CRAMBERT, Gestion de la trésorerie, Edition Economica, Paris 2007.
GERARD M., Gestion financière, Edition Bréal, Paris 2007.
LANGLOIS, G., MOLLET, M., Gestion financière, Paris, Foucher, 1996.
LEVASSEUR M., Gestion de trésorerie, Economica, 1979.
MANDESSI, E., Manuel pratique du recouvrement des créances sur les entreprises en difficulté dans les pays de la zone OHADA,Collection Droit OHADA, 2005.
MARTINET A. C. et Ahmed SILEM, Lexique de gestion et de management, Edition DALLOZ, 2005.
MICHEL, Gérer la trésorerie et la relation bancaire, Edition Dunod, Paris 2003.
RAMA, P., Analyse et diagnostique financier. Paris, Ed.d’Organisation. 2001.
SERBINI, B., (2010), Gestion des crises de dette souveraine : vers une révision des seuils de vote des clauses d'actions collectives,LEAD EA 3163.
SERGE E. Analyse et diagnostic financiers. Edition Eyrolles, Paris 1992.
SION M., Gérer la trésorerie et la relation bancaire, 2éme édition Dunod, Paris, 2001.
ABDOU, R., (2002), Les déterminants de la dégradation du portefeuille des banques : une approche économétrique et factorielle appliquée au système bancaire nigérien, Notes d'Information et Statistiques, Niger
BOHIN et al. : «Etude sur les sociétés d'affacturage. Cas d'un panel de PME françaises » Revue internationale P.M.E. : économie et gestion de la petite et moyenne entreprise, vol. 22, n° 1, 2007.
F., La gestion de la trésorerie dans une entreprise, cas de l’etbh-tce, mémoire de fin de cycle en science de gestion, option finance d’entreprise, université de Bejaïa. , 2017.
KANDOLO, A., La politique de tarification et son impact sur la trésorerie de la REGIDESO de 2013 à 2016, Mémoire, Gestion Financière, FSEG, UNIKI, 2017, Inédit.
MURHULA SAFARI, Alliance, Problématique de recouvrement des créances commerciales à la SNEL Bukavu : approche économétrique, Mémoire, gestion financière, FASEG  UEA, 2013, inédit.
WYNAT, J.HATCH, Bank and small business borrowers.The western Business School.The University of Western Ontario, London, Canada, 1991.
LUKUITSHI M, Economie financière, inédit, UEA, 2011-2012
YERE APOBE I, Gestion financière, G3 FSEG, UNIKI, 2018-2019.
BOUTELEY A., L Wiart, M.L’Hostis, Fiche pratique de gestion, Gestion financière, Décembre 2009.
ELHAMMA, M., (2009) « Gestion du risque de crédit dans les institutions financières», in REMAREM, Rabat Agdal,
HONLONKOU, A. et alii., Problématique de remboursement des crédits dans les systèmes financiers décentralisés et garantie de prêts aux petits opérateurs économiques au Bénin, Cahier de Recherche ELIFID 00-2, Bénin, 2001.
Published
2022-04-25
How to Cite
Georges MORISHO, Crispin, M. N., Ernest, W. L., Fabrice, F. M., & MASANGU, F. D. A. et O. (2022). « EFFETS DE LA GESTION DES CREANCES SUR LA TRESORERIE DE LA SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE-KINDU/MANIEMA DE 2013 A 2020 ». IJRDO - Journal of Business Management , 8(4), 35-44. https://doi.org/10.53555/bm.v8i4.4926